Lina Cruz - Productions Fila 13

RETOUR À :      PROFIL

LINA CRUZ

COLLABORATEURS

Lina Cruz
Originaire de Colombie où elle est née le 21 Mai 1957, c'est à l'âge de 16 ans que Lina Cruz se lance dans la découverte de la danse. Elle reçoit sa formation en danse surtout en Espagne et aux États-Unis (New York), y fréquentant des institutions telles que : Joffrey Ballet School (New York), l'école de ballet Victor Ullate (Madrid), l'école de ballet Luis Fuente (Madrid), l'école de danse Irina Brecher (programme intensif en danse classique, Graham et divers styles de jazz). Elle a également suivi un entraînement de longue durée avec Aurelio Bogado (ex-danseur de la compagnie Les ballets de Marseille, dirigée par Roland Petit) ainsi que des cours à l'école Mudra (école associée au Ballet du XXe siècle de Bruxelles) et des stages avec Hector Zarape, Rui Horta et Julie West, entre autres. Parallèlement à la danse, Lina Cruz a cultivé une passion pour les arts martiaux et s'y est adonnée pendant quelques années jusqu'à l'obtention d'une ceinture brune en karaté Shotokan.

Avant d'arriver à Montréal, Lina Cruz a participé en tant qu'interprète à des projets avec les chorégraphes Carl Paris (ex-soliste de la compagnie Alvin Ailey), Luis Fuente (ex-soliste du Joffrey Ballet), Marco Berriel (ex-soliste chez Béjart), Christopher Fleming (ex-danseur du New York City Ballet) et avec d'autres chorégraphes indépendants en danse moderne et classique. Au début de sa carrière, elle a travaillé avec le Real Ballet de Camara de Madrid.
Ses premiers essais chorégraphiques ont été présentés en Espagne, en Colombie et en Équateur. Après plusieurs années en Espagne, Lina Cruz se joint au milieu montréalais de la danse en 1989. Parallèlement à sa recherche personnelle en création, elle collabore en tant que chorégraphe avec l'Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal pour Il Mondo della Luna de Haydn en 2007 et pour Didon et Énée de Purcell en 2005. Elle fait aussi quelques créations pour des spectacles multidisciplinaires, intégrant la danse aux arts visuels, à la poésie, à l'opéra contemporain et à des spectacles de chanson.
En tant que pédagogue, Lina Cruz enseigne au niveau professionnel et préprofessionnel depuis 1983; elle développe une approche personnelle dans l'entraînement en ballet classique, très appréciée par des danseurs de tous les styles.
En tant qu'interprète à Montréal, elle a travaillé pour Martine Michaud et la chorégraphe Silvy Panet-Raymond dans Kâ, spectacle récipiendaire d'un Félix en 1989 (1989-1990), pour la chorégraphe indépendante Jane Mappin (1993-1994) et pour Alain Francoeur (1999). Les metteurs en scène et artisans du théâtre montréalais Gilles Maheu, Johanne Madore, Dulcinée Langfelder et Guy Beausoleil ont également eu recours à ses services.